video 1434
18 November 2020
Grâce à un don généreux de Kamel Ghribi et du Groupe San Donato: La première salle de cathétérisme pour enfants à Tunis

«C’est un don du cœur pour le cœur des petits enfants », s’exclame avec bonheur une maman éprouvée par la maladie de son fils ! Fin de calvaire en effet pour les enfants souffrant d’une malformation cardiaque nécessitant un cathétérisme au cours de leur suivi médical, et aussi pour leurs familles. Plus besoin de devoir être envoyés à l’étranger ou de subir de longs délais d’attente en Tunisie. Un laboratoire de cathétérisme cardiaque dédié aux cardiopathies congénitales sera opérationnel à l'hôpital La Rabta de Tunis au cours du mois de décembre. Elle a été mise en place grâce à l’appui du groupe hospitalier italien San Donato et Kamel Ghribi, fondateur du GK Investment Holding Group.

Jusque-là, aucun service de pédiatrie n’en était équipé. La capitale Tunis en est désormais pourvue. Le service de cardiologie pédiatrique à La Rabta, dirigé par le professeur Fatma Ouarda Torgeman, concrétisera enfin son rêve : une salle de cathétérisme qui lui permettra d'être 100% autonome.

Voici maintenant 20 ans que le service est opérationnel, s’échinant à se développer davantage et mieux s’équiper. Tout y est, ou presque : chambres mère-enfant, chambres individuelles, salles de jeux pour les jeunes locataires, salles d'échographie... Un seul élément manque à l'appel et non des moindres : la salle de cathétérisme. Celle-ci offre aux médecins la possibilité de traiter immédiatement les malformations, qu'elles soient congénitales ou cardiaques, d’accueillir et de soigner un grand nombre d’enfants mis sur la liste d’attente.

Faut-il rappeler, non sans tristesse, qu’un enfant sur 100 est atteint d’une malformation cardiaque et environ 30% de ces jeunes patients ont besoin de cathétérisme au cours de leur suivi. Les malformations diagnostiquées figurent parmi les plus fréquentes. Elles sont toutes considérées comme urgentes puisqu’elles concernent un organe vital : le cœur. Ainsi les cardiologues spécialistes diminueront non seulement le nombred’actes chirurgicaux à cœur ouvert mais surtout éviteront le transfert des enfants à l’étranger.

Des compétences médicales tunisiennes très appréciées

Jusque-là, les médecins étaient dans l'obligation d'emprunter les salles du service de cardiologie de La Rabta et d’autres hôpitaux à l’instar des hôpitaux de Sahloul et Farhat-Hached (à Sousse), Fattouma-Bourguiba (à Monastir) et Hédi-Chaker (à Sfax). Aussi, une collaboration a-t-elle été établie avec le service de cardiologie de l’Hôpital militaire de Tunis. Grâce aux efforts de son chef de service, Pr Wafa Fehri, et aux Prs Nadhem Hajlaoui et Dhaker Lahidheb, un exploit a été réalisé au mois de juillet dernier. En effet, une vingtaine d’enfants cardiaques ont bénéficié avec succès d’un traitement par cathétérisme interventionnel en une seule journée. Les dirigeants des différents services n’ont jamais hésité à prendre en charge les enfants souffrants. Toutefois, avec le nombre croissant des patients et le manque de disponibilité des équipements, une salle de cathétérisme devait constituer la plus grande bouffée d'oxygène qu’on pouvait espérer.

Read more

Pendant plus de 25 ans, de brillants médecins ont été formés dans les meilleurs centres de cathétérisme en France, en Belgique et en Italie. Ils ont pu ainsi acquérir une grande compétence en la matière, faisant preuve de sérieux, ce qui a été hautement apprécié par leurs homologues du groupe San Donato. Pendant toute cette période, et avec l’appui de la Cnam, des transferts réguliers étaient organisés vers l’Italie pour traiter les malformations. Aujourd’hui, et grâce à cette salle, ces déplacements ne sont plus nécessaires, car les patients pourront se faire soigner en Tunisie, entourés de leurs parents et familles. 

Read more

Dans un élan de générosité, le groupe San Donato et Kamel Ghribi, le fondateur du GK Investment Holding Group, ont fait don d’une salle de cathétérisme à l'hôpital La Rabta, en soutien et en reconnaissance pour tous les efforts fournis par les “fondateurs et militants” de ce service.

Read more

«Toutes nos interventions auront désormais lieu en Tunisie»

Read more

En exclusivité pour Leaders, Pr Fatma Ouarda Torgeman, chef du service de cardiologie pédiatrique à l'hôpital La Rabta de Tunis, revient sur l’importance du don qu’a reçu son unité et sa mise en place d’ici à la fin de l’année 2020.

Read more

“Nous essayons depuis toujours de trouver une place avec l’urgence cardiaque adulte pour des enfants qui restent à jeun des heures et des heures pour réaliser leur cathétérisme cardiaque. Nos maîtres ont développé plusieurs techniques, mais aujourd’hui ces dernières sont tellement développées que nous traitons également des enfants prématurés avec le cathétérisme cardiaque pédiatrique. Nous traitons aussi des congénitaux adultes, des enfants qu’on a vus naître et qui ont grandi.  Aujourd’hui et grâce à cette salle, toutes les interventions seront effectuées en Tunisie. Ce qui va nous permettre de sauver des vies et de rendre la convalescence plus agréable pour nos jeunes patients et leurs familles.

Read more

Nous espérons que ces patients souffrants de cardiopathie congénitale seront pris en charge comme on le souhaite. En effet, il y avait jusque-là de nombreux enfants et nourrissons qui voyageaient en Italie avec leurs médecins et parents pour se faire opérer. Tout cela n’aurait été possible sans l’appui de Kamel Ghribi qui a fait de ce projet un combat personnel. Il a financé et mis tout en œuvre pour le faire aboutir. Qu’il en soit vivement remercié.

Read more

Parmi ceux qui nous ont accompagnés, nous pouvons citer le professeur Alessandro Frigiola, directeur de la chirurgie cardiaque pédiatrique et congénitale adulte de l'IRCCS Policlinico San Donato di Milano. Également président de l’association Bambini Cardiopaticinel Mondo, Pr Frigiola s’est battu pour qu’on puisse avoir notre salle. De leur côté, l’association One Day One Dream présidée par Dorra Garali ainsi que la Société européenne de cardiologie, nous ont permis d’acquérir des échographes, un appareil pour les épreuves d’effort et de réaménager le service (lits, décoration, hygiène).

Read more

De son côté, Kaouther Hakim, professeur agrégée en médecine au service de cardiologie pédiatrique, a souligné que “l’acquisition d’une telle salle dans notre service ne peut qu’améliorer la prise en charge de nos patients, faciliter leur suivi et promouvoir cette spécialité. Un cathétérisme nous aide à préciser une maladie et nous évite, dans certains cas, la chirurgie cardiaque.

Read more

Nous remercions infiniment les intervenants pour leur générosité et espérons arriver au bout de notre rêve, un rêve qui date de plusieurs années et qui nous tient vraiment à cœur.”

Read more

Fatma Hentati

Read more